top of page

« Entre la Couleur des sentiments et Mad Men, Inga Vesper dénonce, d'une plume caustique et efficace, l'American way of life fait de faux-semblants. »

Version Femina

Dans sa cuisine baignée de soleil californien, Joyce rêve à sa fenêtre. Elle est blanche, elle est riche. Son horizon de femme au foyer, pourtant, s'arrête aux haies bien taillées de son jardin. Ruby, elle, travaille comme femme de ménage chez Joyce et rêve de changer de vie. Mais en 1959, la société américaine n'a rien à offrir à une jeune fille noire et pauvre. Quand Joyce disparaît, le vernis des faux-semblants du rêve américain se craquelle. La lutte pour l'égalité des femmes et des afro-américains n'en est qu'à ses débuts, mais ces deux héroïnes bouleversantes font déjà entendre leur cri. Celui d'un espoir brûlant de liberté.

Inga Vesper vit en Écosse. Un long, si long après-midi est son premier roman.

Un long, si long après-midi

8,90 €Prix
    bottom of page